Les jeux vidéo utilisés comme antidouleur

SNOWMAN hITLAB PROJECT

Accusés de développer l’agressivité, les jeux vidéo peuvent être très efficaces pour lutter contre la douleur.

Les méfaits des jeux vidéo sur nos chères têtes blondes sont un sujet récurrent dans les médias. Père de deux garçons joueurs et joueur moi-même, j’ai eu envie d’aller fouiller le web pour en savoir plus et voir si tout était aussi manichéen qu’il y parait. Je vais vous faire profiter de mes trouvailles dans une série d’articles sur le sujet.

Air VPN - The air to breathe the real Internet

Clockwork orange (http://worldsstrongestlibrarian.com)

Le traitement des jeunes violents vu par S. Kubrick dans le film Orange Mécanique 😉

Commençons par le travail de Richard Stephens qui a mené pour l’Université de Keele une étude sur 40 bénévoles. Les participants ont joué à la fois à un jeu violent du type FPS « first person shooter » et un jeu plus calme de Golf. Après chaque session de jeu, ils plaçaient une de leurs mains dans de l’eau glacée pour tester leur réaction à la douleur.

Ceux qui avaient joué au jeu violent ont réussi à garder leur main dans l’eau gelée 65 % de temps en plus que les « non-violents ». L’équipe a aussi constaté pour les « violents » une augmentation du rythme cardiaque.

Les chercheurs expliquent cette accélération du cœur et cette plus grande tolérance à la douleur par la réponse très naturelle qualifiée de Fight or flight (Combat ou fuis) présente chez de nombreux animaux. Le cerveau met le corps en état de défense en induisant des phénomènes de désensibilisation temporaires et en augmentant le rythme cardiaque.

Reste à trouver une application à ces constatations. Le Dr Stephens répond : « les chercheurs travaillant sur le traitement de la douleur explorent déjà l’utilisation du virtuel pour aider les personnes qui souffrent »
Une expérimentation se déroule aux  États-Unis, au Washington Seattle and Harborview Burn Center. On y encourage les enfants souffrant de brûlures graves à explorer un paysage enneigé virtuel pendant que leurs pansements sont changés. Cela a réduit notablement la douleur et  l’inconfort qu’ils ressentent pendant les soins.

Enfants malades & jeux vidéo

On change les pansements d’un enfant brûlé pendant qu’il joue.

La courte vidéo qui suit permet de mieux se rendre compte du dispositif. C’est en anglais, mais les images parlent d’elle même.

SnowHunter
Cette utilisation des jeux vidéo n’est pas en relation directe avec l’éducation des enfants. Elle nous permet de réaliser qu’un rejet complet des jeux vidéo serait dommage.

Dans le prochain article, nous découvrirons comment les jeux d’actions violents peuvent être utilisés pour améliorer de façon durable les capacités d’attention des jeunes élèves…

Sources :

Article similaire: Jeux vidéo violents, c’est bon pour les enfants

Une pensée sur “Les jeux vidéo utilisés comme antidouleur

  1. Un autre exemple d’application médicale :
    Pour les enfants atteints de paralysie cérébrale, les jeux vidéo tels que la Nintendo Wii sont une opportunité agréable et ludique de promouvoir une activité physique et peuvent jouer un rôle non négligeable dans la thérapie de réadaptation. la suite ICI

Laissez un commentaire