L’ école comme on la rêve: Le modèle finlandais

L’  école comme on la rêve:

Air VPN - The air to breathe the real Internet
  • Participation de chacun à son rythme
  • Développement de l’enfant avant l’acquisition de connaissances.
  • Le but est d’apprendre l’autonomie
  • L’enfant choisi sont rythme de travail
  • Apprentissage de l’autodiscipline
  • Suivi individuel de l’élève
  • Pas de redoublement , pas de notes
  • bilingue de base

Le reportage diffusé sur France Inter dure 13 minutes, est un peu dithyrambique, mais vaut quand même le coup d’être écouté.


Pour télécharger le fichier audio

Pour approfondir : wikipedia sur le sujet

Article similaire: Neuroeducation : l’importance de l’ exercice physique.

5 pensées sur “L’ école comme on la rêve: Le modèle finlandais

  1. Merci beaucoup Laurent pour ce reportage fascinant ! C’est certain qu’en France on en est loin mais comment réformer ?… Personne n’osera toucher au système en place et c’est bien dommage. Ceci dit, il faut un sacré courage pour le faire. 😉

    Je pense donc qu’un système à deux vitesses se met en place. Deux types d’écoles et un fossé qui se creuse entre ceux qui peuvent (financièrement) et ceux qui ne peuvent pas…

    PS : Ton « commentluv » ne fonctionne pas. 😉

  2. Il faut rester optimiste. On nous promet pour la rentrée un grand débat national sur l’éducation.
    Je crois même qu’il y a un site web en préparation.
    Cela sera l’occasion de revoir tout cela !

    PS: n’oublie pas de laisser ton adresse dans le formulaire pour être au courant des prochains articles

    • Toi, tu es de gauche pour dire ça ! 🙂

      Je ne suis ni de gauche, ni de droite et je n’ai aucune confiance en eux pour changer les choses. On en reparle dans un an et tu verras « les avancées » sensationnelles accomplies par ce gouvernement pour l’éducation, comme le précédent d’ailleurs…

      Je sais, la critique est facile. Que faire alors ? Je ne peux pas grand chose mais je peux quand même un peu. Je le fais par certaines de mes histoires (Les séries d’Une étrange école) et ma toute dernière La conjugaison. 😉

  3. Je suis trop vieux pour croire encore au père Noël 😉
    Par contre l’optimisme me semble un moteur bien utile pour avancer et faire des projets.
    Un optimisme pratique tourné vers l’action concrète, pas une attitude contemplative.
    Ou pour reprendre le titre d’un de tes articles : Arrêtons de positiver !
    Si il y a un débat, il permettra au minimum à chacun des acteurs de l’éducation ; enseignants, parents et autres de questionner leur propre contribution. Que font ils et que souhaitent ils faire dans leur vie quotidienne.
    Si après les choses changent à grande échelle au niveau de l’état, ce ne sera que la cerise sur le gâteau 😉

Laissez un commentaire