Amour maternel : une chimère – le microchimérisme

Wilhelm von Kaulbach : Chimère

La mère, une chimère: L’ amour maternel ne serait que de l’amour propre, car le microchimérisme protégerait la mère contre la maladie d’ Alzheimer

Mais d’abord, c’est quoi le microchimérisme  ?

Air VPN - The air to breathe the real Internet

Le microchimérisme consiste en la présence de cellules étrangères chez un hôte. Il est décrit essentiellement comme transfert de cellules fœtales dans l’organisme maternel ou de cellules maternelles dans l’organisme fœtal. Les raisons de la tolérance de ces cellules dans un organisme étranger ne sont pas claires. (1) les chercheurs dirigés par Lee Nelson de l’Université de Washington, Seattle, ont mis en évidence la présence de l’ADN masculin dans le tissu cérébral des femmes prélevé lors d’autopsies. Dans son article paru le 26 septembre dans PLoS One, une revue scientifique en ligne) l’équipe de Seattle  montre que les femmes qui ont eu ce microchimérisme étaient moins susceptibles de mourir d’une maladie d’Alzheimer. Nelson n’a pas voulu spéculer sur le risque pour les autres femmes de développer la maladie d’Alzheimer, mais il a noté que d’autres études suggèrent que le  microchimérisme protège contre certaines maladies auto-immunes.

Alzheimer ou pas, je comprends mieux pourquoi l’amour maternel est si fort. Ce que la mère aime chez son enfant ce sont les « morceaux »d’elle qu’elle y a laissés à moins que ce soit les morceaux d’ ADN du fiston qui lui télécommande le cerveau 😉

Chimère sur Notre Dame de Paris

Une chimère célèbre

Pour résumer tout cela avec humour je vous propose cette courte chronique de Hugo Combe dans l’émission la Tête au Carré de France Inter rubrique: science sans confiance


Télécharger le fichier audio
Sources :

Nelson L, Des cellules en partage : le microchimérisme , Pour la Science, février 2010

Photographies : wikimedia

Une pensée sur “Amour maternel : une chimère – le microchimérisme

  1. merci pour les explications sur le microchimérisme, – au moins maintenant on comprent pourquoi satan s’accroche à être vampire…. il doit y avoir plus de sang qui soit passé dans le cerveau de la femme quant l’amour brutal de son mari, lui expédia sans lui demander son avis, de quoi fabriquer, véritablement un enfant. que de la laisser durant des années se contenter de la masturbation mentale.

Laissez un commentaire